News

[Presse] «Pour mon grand-père»

0 Comments 📁 Actualité, Presse 🕔05.décembre 2016
[Presse] «Pour mon grand-père»

La Meuse

«Pour mon grand-père»

Virton : Angiulli, qui a vécu des semaines difficiles suite au décès de son papy, a ouvert la marque

Après avoir renoué avec le succès la semaine dernière sur la pelouse de Hasselt, l’Excelsior Virton a enchaîné sans trop de souci à domicile contre Coxyde. Après une première mi-temps poussive, les Gaumais ont passé la deuxième et ont survolé les 45 dernières minutes. Seul fait marquant du premier acte, ce but de Manuel Angiulli qui tenait à le dédier à son grand-père récemment décédé.

Revigoré par le succès 1-2 acquis dans la douleur et les arrêts de jeu à Hasselt, l’Excelsior Virton s’est facilement imposé ce samedi face Coxyde. Les hommes de Frank Defays ont rapidement trouvé l’ouverture dans ce match via une tête victorieuse de Manuel Angiulli sur corner. Un premier but qui signifie beaucoup pour le défenseur iégeois. «Après avoir marqué, j’ai eu un geste en hommage à mon grand-père qui est décédé le 6 novembre dernier », glisse l’ancien joueur de Visé. «Je viens de vivre quelques semaines difficiles mais je n’ai rien lâché. J’étais fort proche de mon grand-père qui m’a toujours beaucoup suivi au football et qui était d’ailleurs déjà venu quelques fois à Virton. Dans les familles italiennes, on attache beaucoup d’importance à la famille. Il était un peu notre patriarche, le pilier de la famille. C’est donc tout naturellement que j’ai pensé à lui en premier lorsque j’ai marqué mon but. »

Alors qu’on pouvait penser que cette ouverture du score allait libérer les Virtonais et les lancer sur la voie d’un succès large et aisé, la première période a été assez terne au final avec une équipe de Coxyde qui a été plus dangereuse. «Cette mi-temps ne restera certainement pas dans les annales du club. Si notre adversaire n’a pas non plus été très dangereux, il faut reconnaître qu’ils sont souvent arrivés aux abords de notre rectangle et ont obtenu pas mal de petites fautes inutiles. De notre côté, on a eu du mal à amener le danger dans leurs 16 mètres. »

Heureusement, les Virtonais sont revenus des vestiaires animés de bien meilleures intentions. «Le coach a su remobiliser tout le monde. On a montré plus d’envie et fait preuve d’une meilleure organisation. Notre circulation de balle a été meilleure et cela nous a permis d’aller plus vite vers l’avant. De plus, défensivement, nous avons mieux réussi à les contenir. »

C’est avec sérénité que les Gaumais ont pu regarder les résultats de leurs concurrents directs à l’occasion de cette 14e journée de championnat. Les Virtonais ont donc pu constater que grâce au nul de Dessel contre Oosterzonen ils remontaient sur le podium à ex aequo avec les Anversois. «Il était important de bien réagir après notre coup de mou et ces deux revers contre Dender et Seraing. Avec le succès ramené au caractère à Hasselt et cette victoire 3-0 à domicile, nous nous mettons dans de bonnes dispositions avant d’aller disputer ce match au sommet contre Deinze samedi prochain. Il reste maintenant deux devoirs à remplir avant la trêve et il sera important de faire de bons résultats pour passer les fêtes au chaud dans le top 4. »

Samedi prochain, les Virtonais iront en effet défier Deinze avec comme enjeu la 2e place du classement puisque les «Orange et Noir » comptent une unité de plus que l’Excel.

STÉPHANE MARCHESANI

LES BULLETINS

5e assist pour Harvey, 10e but pour Mbuba

7 DUPIRE.Attentif sur les quelques occasions des Côtiers en première période, il a réalisé beaucoup de sorties qui ont soulagé sa défense.

6,5 HARVEY.Assez timide en première période, il a arpenté son flanc sans relâche en seconde pour faire mal à cette équipe de Coxyde en signant même son 5e assist de la saison en fin de rencontre.

7 ANGIULLI. Impérial défensivement, il a ouvert son compteur but personnel en mettant rapidement Virton aux commandes.

5,5 FALL.Une première période inquiétante avec quelques absences et des fautes inutiles commises aux abords de la surface. Il a retrouvé sa maîtrise après la pause.

5,5 LESQUOY.Une rencontre dans la continuité de la précédente, sans coup d’éclat mais sans fausse note non plus.

6,5 DUPUIS.Un gros abattage à la récupération et un assist pour le 2-0.

6,5 SCHMIT. Belle présence dans le milieu de terrain, il a tenté et réussi beaucoup de choses.

6 ARENATE. Il a fait passer une sale soirée à Fred Salem.

4 NGADRIRA.Un assist sur corner et pour le reste il a traversé cette première mi-temps comme une âme en peine.

6 LAZAAR. Il a quasi raté tout ce qu’il a entrepris en première période. Après la pause, il a retrouvé ses sensations au plus grand dam des Côtiers.

5,5 MBUBA.Quasi pas dangereux de toute la rencontre mais il est présent pour planter son 10e but de la saison en fin de match.

REMPLACANTS

6 OKITOKANDJO. Entré à la place de Ngadrira à la pause, il a amené plus de mobilité et de danger derrière l’attaquant de pointe.

6 RANDRIAMBOLOLONA.A su profiter des espaces en milieu de terrain pour initier quelques mouvements dangereux.

NC NJO LEA.-

Les tournants

13e : corner de Ngadrira pour la tête de Angiulli dans la lucarne (1-0).
29e : Fall se troue, permettant à Vandamme d’obtenir une occasion trois étoiles mais c’est dans le petit filet.
42e : frappe sèche de Diakho mais Dupire se détend bien.
45e : frappe lointaine de Loisel à ras de sol, c’est sur Dupire.
49e : Lazaar tente un petit lob mais Flandrinck détourne sur le sommet de la latte.
52e : centre de Harvey repoussé par le keeper, Okitokandjo ouvre trop son pied et place à côté.
58e : coup franc de Mohammed pour la tête de Ntika qui frôle le montant.
72e : long dégagement de Dupuis dans la course de Lazaar qui place calmement à côté du keeper (2-0).
79e : transversale précise de Arenate pour Lazaar dont la frappe est repoussée par le montant.
89e : Lazaar centre en retrait pour Okitokandjo, sa frappe frôle le montant.
90e : centre parfait de Harvey pour le plat du pied de Mbuba (3-0).

On a vu un Virton à deux visages ce samedi

« On était amorphe en 1re période »

Face à une équipe de Coxyde qui n’est pas la plus faible de la série, l’Excelsior Virton a affiché deux visages ce samedi. Si en première période, malgré l’ouverture du score dans le premier quart d’heure, les Virtonais se sont montrés timides et peu dangereux, après la pause, les Gaumais ont créé et beaucoup mieux exploité les espaces et leurs qualités naturelles. «En termes d’opposition, nous avons eu droit à ce dont on s’attendait », glisse Frank Defays, l’entraîneur virtonais. «Nous sommes tombés sur une équipe de Coxyde qui a proposé un bon press et un bloc défensif compact. On savait que cette équipe allait fermer le jeu. C’est le genre d’adversaire qui ne construit pas, qui se contente de balancer des longs ballons et qui attend l’erreur de l’adversaire. J’ai visionné leurs dernières rencontres et la semaine passée, face à Dessel, qui est pour moi l’équipe qui propose le plus beau jeu dans la série, j’ai vu un Coxyde qui a empêché son adversaire de poser son jeu. Pour éviter cela, j’avais donc demandé à mes joueurs de jouer au sol rapidement et avec beaucoup de mouvements. Je n’ai malheureusement rien vu de tout cela en première période. On ne cherchait pas l’espace et j’ai même vu des joueurs un peu amorphes. Il n’y avait pas un mauvais état d’esprit mais j’avais l’impression qu’ils n’y arrivaient pas, tout simplement. »

LE DISCOURS DU COACH A PAYÉ

Heureusement pour l’Excelsior, le discours de l’entraîneur virtonais à la pause a secoué tout le monde et les 11 joueurs sont remontés sur la pelouse avec de bien meilleures intentions. «Là, on a vu que quand on posait le ballon et qu’on jouait avec nos qualités, on pouvait faire mal à cet adversaire.»

S.M.

Express

St Nicolas Day

> Coup d’envoi. C’est Abdel El Abar qui est venu ce samedi donner le coup d’envoi de la rencontre. L’actuel entraîneur de Léglise (P3B) a été appelé en dernière minute afin de pallier l’absence d’Olivier Werner qui était initialement prévu mais dont le calendrier de revalidation (le portier sochalien se remet d’une fracture) ne lui permettait finalement pas de faire le déplacement.

> Day, l’homme-orchestre. Nicolas Day a déjà tout fait ou presque dans sa jeune carrière. Ce samedi, il a ajouté une nouvelle corde à son arc après son rôle de délégué il y a quelques semaines en enfilant ce week-end le costume de… saint Nicolas. Il a ainsi fait le tour du stade en première période pour distribuer des bonbons et des mandarines aux spectateurs.

> Assistance. Avec seulement 738 spectateurs annoncés dans les travées du Stade Yvan George ce samedi soir, l’Excelsior Virton a réalisé là son plus mauvais total de la saison et des dernières années.

Similar Articles

Soulier Vert 2016-2017

Soulier Vert 2016-2017 (0)

Rappelons que le trophée offert au vainqueur a été coulé en aluminium par Paul François d'Habay-la-Neuve. C'est de l'artisanat et

Read More

No Comments

Sorry, No Comments, Yet !

There are no comments for this article at this moent, but you can be first one to leave a comment.

Write a Comment

Laisser un commentaire