News

[Escartefigue] Allez Frank, saute avec nous !

0 Comments 📁 Actualité, Chronique d'Escartefigue 🕔20.octobre 2016
[Escartefigue] Allez Frank, saute avec nous !

Allez Frank, saute avec nous !

Ce sera sans conteste l’information de la semaine. Inattendue, mais nullement démentie par le principal intéressé. Et oui, Frank Defays était bel et bien dans le viseur de l’Antwerp. Le départ de Frank pour un autre horizon, un jour ou l’autre, c’est pourtant ce qu’il y a de prévisible et de prévu. Dès qu’il pourra partir vers un projet intéressant, il le fera, et personne n’y trouvera à redire du côté gaumais. Ce gars accomplit son job depuis quelques saisons maintenant en faisant siennes toutes les composantes du projet virtonais. Il ne laisse rien au hasard tout en ne laissant personne indifférent. Un changement d’entraîneur dans un club, à un moment ou l’autre, c’est un non-événement. C’est le lot de tous les coaches, quand ils n’obtiennent pas ou plus de résultats ou qu’ils ne sont plus en phase avec leur vestiaire ou leur président. Il est bien connu qu’on n’est plus en phase quand le courant ne passe plus. A propos de courant, c’est d’ailleurs Edison qui déclarait : « Je n’ai pas échoué des milliers de fois. J’ai réussi des milliers de tentatives qui n’ont pas fonctionné». Avouez qu’un entraîneur pourrait avancer la même justification quand il se fait lourder ! Pour en revenir à Defays, je suis le premier à reconnaître que quand ce gars va reprendre son baluchon pour aller ailleurs, cela nous fera bizarre. Il est vrai que nous que nous nous sommes habitués à ce gentleman-gagneur-râleur aux formules humoristiques cinglantes. Bon, partir pour l’Antwerp, c’est mettre le cap sur une autre planète avec des moyens différents et un objectif que tout le monde connaît. Décrocher la une, c’est normal pour un matricule1 ! Filer au White Star, par contre, ce serait, à mon avis, un voyage vers une étoile… filante. Entre les deux, un trait d’union ou de discorde c’est selon. On y retrouve en effet Bico qui passe de l’un à l’autre. Le voilà maintenant directeur technique de l’Antwerp ! Y a pas à dire, il a le sens des affaires Johnny Bico ! Reste Charleroi, évoqué aussi en cas de départ du sacré Felice. Il faut bien dire que Frank Defays a laissé au Sporting une trace indélébile. Cela ne constituerait nullement une surprise ! Il a, pour l’heure, toutes les compétences pour y réussir… sauf une. Il lui faudra, au préalable, apprendre la chanson paillarde de Mazzu pour « communier » avec le kop carolo. En attendant ce jour-là, avant d’aller sauter grand-mère, garde tes cents sous Frank et saute avec nous ! –

Similar Articles

Soulier Vert 2016-2017

Soulier Vert 2016-2017 (0)

Rappelons que le trophée offert au vainqueur a été coulé en aluminium par Paul François d'Habay-la-Neuve. C'est de l'artisanat et

Read More

No Comments

Sorry, No Comments, Yet !

There are no comments for this article at this moent, but you can be first one to leave a comment.

Write a Comment

Laisser un commentaire