News

[Escartefigue] S’il y en avait une, ça se saurait !

0 Comments 📁 Actualité, Chronique d'Escartefigue 🕔09.mai 2016
[Escartefigue] S’il y en avait une, ça se saurait !

S’il y en avait une, ça se saurait !

Rideau sur une saison qui ne devrait pas rester dans les annales du football virtonais. En débutant celle-ci, nous connaissions plus ou moins le jeu, beaucoup moins les règles. Celle-ci ne sont apparues clairement que quelques mois après le début de ce qu’il faut bien appeler, en fin de parcours, une pantalonnade. Vous me l’accorderez : il ne fallait pas être un fin limier du foot pour ne pas pressentir ce qui allait se dérouler. Au décompte final, presque tous les clubs qui devaient se maintenir à cet étage se maintiendront, tous ceux-là, ayant déjà transité par le passé par la D1.
Quand un compétiteur monte sur le terrain, c’est pour gagner. Dans le cas qui nous occupe, nous étions déjà battus avant de commencer. Le visage du football national rentre à présent dans une profonde mutation et j’ai bien peur qu’il ne soit défiguré pour de bon. Pour faire court, entre ceux qui y doivent y aller d’office, ceux qui veulent bien mais qui ne peuvent pas, ceux qui peuvent mais qui n’ont rien demandé, ceux qui ont les moyens, ceux qui sont dans le profil, ceux qui sont dans la ligne de mire ou hors-jeu, les repris par la justice, les mauvais payeurs, les plus démunis et j’en passe, il fallait bien un critère de sélection en… béton. Va pour les infrastructures existantes et déjà presque conformes. Les moyens financiers des plus nantis auront fait le reste. Alors, affirmer que l’éthique sportive est bafouée n’est sans doute pas exagéré. Si y en avait une, ça se saurait ! In fine, le scénario que j’avais envisagé la semaine dernière s’est déroulé exactement comme prévu. Primo, le White Star a gagné sur le terrain vert le droit d’évoluer en D1 la saison prochaine, Eupen et l’Antwerp n’ayant plus, pour leur part, que le tapis vert pour seule issue ou leurs yeux pour pleurer. Secundo, la victoire du Lierse, chez nous, a envoyé Roulers dans les balustrades de la D1 amateur. Reste maintenant à voir, si on ne va pas éliminer le White Star pour couleurs inappropriées dans la laverie du club, et si on n’accordera pas au club de Roulers et à son président, le droit de finalement prester dans l’antichambre des grands pour avoir été à l’origine de la réforme. A voir comment les choses se déroulent, je ne serais pas étonné. Affaire à suivre…

En attendant les nouvelles aventures des Verts, le stade Yvan Georges se refait une beauté de pelouse et sous les tribunes nichent les hirondelles… du Faubourg évidemment.

Similar Articles

Soulier Vert 2016-2017

Soulier Vert 2016-2017 (0)

Rappelons que le trophée offert au vainqueur a été coulé en aluminium par Paul François d'Habay-la-Neuve. C'est de l'artisanat et

Read More

No Comments

Sorry, No Comments, Yet !

There are no comments for this article at this moent, but you can be first one to leave a comment.

Write a Comment

Laisser un commentaire