News

[Presse] Le braquage de Njo Léa

0 Comments 📁 Actualité, Presse 🕔17.octobre 2016
[Presse] Le braquage de Njo Léa

La Meuse

Le braquage de Njo Léa

L’Excelsior Virton réussit la passe de trois sur le terrain synthétique d’Oosterzonen

C’est dans la douleur et sur un petit fond de polémique (voir cidessous) que l’Excelsior Virton a réussi la passe de trois sur le synthétique d’Oosterzonen. Face à un adversaire bien en place et costaud dans les duels, les Virtonais ont pu compter sur un doublé de Njo Léa pour rentrer à la maison avec les trois points.

Si la rencontre a commencé de manière idéale avec un but tombé en moins de deux minutes, la suite a été beaucoup plus compliquée pour Virton. Face à un adversaire qui faisait circuler rapidement le ballon et qui n’a pas hésité à leur rentrer dedans, les hommes de Frank Defays sont heureux de pouvoir revenir avec les trois points. Titularisé sur le flanc droit vu l’absence d’Arenate, suspendu, Arthur Njo Léa en a profité pour glisser sa carte de visite en Campine. « Marquer après deux minutes, c’était une manière idéale pour moi de rentrer dans la rencontre », sourit le joueur franco-suisse. Malheureusement pour les Virtonais, ce premier but ne les a pas vraiment mis sur orbite puisque c’est l’adversaire qui a petit à petit pris le contrôle de la rencontre. « Sur leur synthétique, ils jouaient en une ou deux touches de balles, ça circulait assez vite alors que de notre côté, on a peut-être eu tendance à un peu trop porter le ballon. Nous aurions dû jouer de manière un peu plus simple. »

« JE DEVAIS EN METTRE 3 »

S’il était évidemment ravi d’avoir été décisif pour son équipe, le milieu de terrain virtonais n’en reste pas moins modeste. « Ça me fait très plaisir d’avoir marqué deux buts mais j’aurais dû en marquer un troisième. Après leur égalisation, j’ai un face-à-face avec le gardien que je perds. Si j’avais mis le 1-2 à ce moment-là, on aurait peut-être assisté à une autre rencontre. Je vais donc devoir encore travailler pour ne plus rater ce genre d’occasion et la prochaine fois, j’en mettrai trois (sourire). Quant au 2e but, je n’ai pas compris tout de suite le pourquoi de la colère de nos adversaires. Je n’ai personnellement rien entendu et comme cela s’était passé dans mon dos, je n’ai pas vu le joueur au sol. J’ai vu que Raoul (Ngadrira) avait le ballon dans les pieds, j’ai fait mon appel et il m’a donné une balle parfaite. »

« MUSCLER MON JEU »

Malgré son rendement plutôt bon avec deux buts sur trois tentatives, Arthur Njo Léa ne s’emballe pas. « Ce n’est pas forcément mon meilleur match. D’accord j’ai marqué deux buts mais je sais que je peux encore apporter beaucoup plus dans le jeu. Pour y arriver, je dois surtout progresser sur le plan physique. Je dois être capable de muscler plus mon jeu car j’ai remarqué que chez vous, en Belgique, ça jouait quand même beaucoup plus physique qu’en France. » Ce succès, le troisième de rang, permet à l’Excel de rester bien calé au chaud à la quatrième place à quatre points du Beerschot et deux longueurs derrière le duo Deinze-Dessel. Il faudra maintenant maintenir le cap samedi contre Hamme (8e avec 10 points sur 21 possibles) à domicile histoire de profiter de l’affrontement de samedi prochain entre le Beerschot et Dessel.

STÉPHANE MARCHESANI

Zout est de retour six semaines après sa blessure

« Je suis étonné d’être déjà repris »

Blessé le 3 septembre dernier après une vingtaine de minutes sur la pelouse de Geel, Zotsara Randriambololona a effectué son retour ce samedi. « J’ai été surpris de déjà être appelé », glisse l’international malgache. « Je pensais à la base devoir passer par les Espoirs mais je suis évidemment hyper content d’avoir rejoué. Ça n’a pas vraiment été facile pour moi car je n’ai joué que 45 minutes ce mardi en match amical. J’étais impatient de reprendre mais je devais surtout être prudent avec ma blessure, ne pas revenir trop vite et risquer une rechute. J’ai déjà raté pas mal de matches et avec la concurrence qu’il y a, cela n’aurait pas été bon de prolonger l’arrêt trop longtemps. » Surpris d’être du voyage, il l’a été tout autant en apprenant que le coach allait le faire rentrer à la pause. « Je ne m’attendais pas à entrer en premier et encore moins aussi tôt, même si le coach m’a rapidement envoyé m’échauffer. Je ne trouvais pas que c’était si catastrophique que ça en première période j’ai donc été étonné de devoir accélérer pendant la pause. » Et c’est donc dans une rencontre compliquée qu’il a dû rentrer pour les 45 dernières minutes. « Ça n’a pas été facile pour moi. 45 minutes de jeu c’était le maximum que je pouvais faire, plus ça aurait été difficile. En plus, cela devait être un de nos plus mauvais matches depuis le début de saison face à un adversaire qui nous a posé beaucoup de problèmes. Mais au final on est reparti avec trois
points et c’est bien ça le plus important. » –

Les tournants

2e: débordement de Harvey qui cède le ballon en retrait, Okitokandjo laisse passer pour Njo Léa, la frappe du médian est placée au premier poteau (0-1).
10e: un défenseur contre la frappe de Lazaar, obligeant son keeper à sortir une claquette.
16e: après un coup franc offensif pas très bien joué, Virton est pris dans un contre qui va à cent à l’heure. Benhamou balance un ballon vers Mortaziq qui place hors de portée de Dupire (1-1).
23e: Njo Léa profite d’une balle qui traîne pour filer au but, malheureusement pour Virton, il pousse sa balle trop loin et sa frappe vient s’écraser sur Panagiotis.
40e: bon ballon de Harvey vers Fall qui remet de la tête à Njo Léa, le buteur virtonais se retourne mais sa frappe manque de puissance pour inquiéter le keeper.
60e: un bon coup franc de Mennes oblige Dupire à la parade.
64e: Janssen profite d’un cafouillage dans le rectangle virtonais pour se créer une grosse occasion mais il ne cadre pas sa frappe puissante.
65e: Diakhaby gagne son duel, son opposant reste au sol et Ngadrira sert idéalement Njo Léa qui envoie le cuir dans le plafond (1-2).
69e: double occasion pour Dehond qui de loin trouve dans un premier temps Dupire, sa 2e reprise est détournée par Diakhaby.
73e: Dehond centre pour Bastiaens dont la tête n’est pas cadrée.
84e: Dupire se loupe dans sa sortie, Janssen place un lob mais Harvey assure les arrières de son keeper.
88e: Schmit ouvre sur la gauche pour Randriambololona qui écarte sur Bru, Panagiotis a la main ferme et empêche le KO.

LES BULLETINS

Jérémy Bru a joué ses premières minutes avec Virton cette saison

6 DUPIRE. Il loupe une sortie en seconde période, sans conséquence, mais il sort quelques parades à des moments clés.

5,5 HARVEY. Un assist mais aussi quelques problèmes a contenir Dehond.

5 GOULARD. Face à la vivacité des adversaires, il a quelques fois été en difficulté.

5 FALL. Un florilège d’approximations et de mauvaises relances en1re période, plus appliqué dans la seconde.

5 DIAKHABY. Il a laissé trop d’espace à son opposant direct.

6,5DUPUIS. S’il n’est pas encore à 100 %, le capi virtonais retrouve son meilleur niveau petit à petit.

4 SIMON. Il est passé au travers. Que de pertes de balle.

7 NJO LEA. Il claque deux buts qui rapportent gros. What else ?

5,5 NGADRIRA. Il a mis du temps à rentrer dans son match mais a été précieux pour garder le cuir.

4,5 LAZAAR. Il est toujours à la recherche de son meilleur niveau.

4 OKITOKANDJO. Il avait l’occasion de mettre la pression sur Mbuba, c’est raté.

REMPLAÇANTS

5 RANDRIAMBOLOLONA. Souvent disponible pour ses partenaires, il n’a pas forcément toujours fait les bons choix.

6 BRU. Une entrée encourageante, il est le seul à avoir pris des duels de la tête aux deux tours d’en face.

NC SCHMIT.

S.M.

Le deuxième but de Virton fait jaser

Si les Virtonais ont décroché trois points dans la douleur ce samedi, les locaux ont encore en travers de la gorge le 2e but. A la base de cette phase, il y a un duel aérien remporté par Diakhaby. Sur cette action, le joueur local reste au sol. Au lieu de mettre le ballon en dehors des limites de jeu, les Virtonais plantent le but victorieux, provoquant alors la colère des Campinois. « J’ai demandé trois fois de mettre le ballon
dehors », précise Frank Defys. «Après, les garçons sont dans l’action et je ne suis pas certain qu’ils m’entendent. C’est un peu gênant de marquer
comme ça mais si notre adversaire ne prend pas de point sur ce match, c’est entièrement sa faute. Ils ont eu les opportunités pour marquer mais ne l’ont pas fait. On ne peut quand même pas marquer à leur place. Déjà qu’on leur a offert le premier but et de trop nombreuses opportunités… »

Express

Le « Daylégué »

> Day sur la feuille. S’il est toujours indisponible, Nicolas Day était présent sur la feuille de match ce samedi en tant que… délégué ! Les préposés habituels étant tous absents, c’est le médian qui s’y est collé. Il a rempli son rôle à merveille même s’il a un peu tergiversé au moment de préparer les panneaux pour le changement de Schmit en fin de match, ce qui a poussé l’arbitre à le traiter de malhonnête pensant qu’il le faisait exprès pour gagner du temps.

> Une première mondiale. L’arbitre Stijn De Roover n’était pas forcément dans un très bon jour ce samedi. Outre le fait qu’il a laissé passer beaucoup de petites fautes, comme les coudes en avant dans les duels aériens, il a aussi innové en fin de rencontre. En effet, dans les arrêts de jeu, son assistant signale un retour de hors-jeu de Bru. Jusque-là, rien de bien croustillant. Là où ça devient stupéfiant, c’est que l’arbitre et
son assistant ont laissé les locaux jouer le coup franc… dix mètres dans le camp virtonais ! Inutile de vous dire que cette petite fantaisie a fait bondir le banc et les supporters de Virton.

> Première de Muratovic. L’international luxembourgeois espoir a accompagné le groupe pour la 1re fois de la saison. Mbuba suspendu, Frank Defays a fait appel au jeune grand-ducal car Okitokandjo était incertain. L’ancien du Patro ayant finalement pu tenir sa place, Muratovic s’est assis en tribunes avec Lesquoy

Similar Articles

No Comments

Sorry, No Comments, Yet !

There are no comments for this article at this moent, but you can be first one to leave a comment.

Write a Comment

Laisser un commentaire